Antonio Fiori : Vers un gros porteur long courrier chinois

On vit un représentant fouriériste demander sérieusement de la terre et de l’argent (il n’aurait pas tardé sans doute à demander aussi des hommes) pour manipuler sa société-modèle. La proportionnalité, la rationalité, la loi, νόμος (de νέμω), ne sont applicables qu’à des relations d’ordre et d’utilité sociale, de défense et d’échange, de commutation et de distribution mathématiques. La position internationale de la Chine répond à un besoin de réduire sa dépendance au charbon pour des motifs de pollution domestique. Et l’on aurait raison de le dire, si nous étions de pures intelligences, s’il n’était pas resté, autour de notre pensée conceptuelle et logique, une nébulosité vague, faite de la substance même aux dépens de laquelle s’est formé le noyau lumineux que nous appelons intelligence. Nous ne recherchons point comment, dans les détails mêmes livrés au jeu des combinaisons fortuites, il peut y avoir une direction suprême, ni comment, dans un ordre surnaturel vers lequel il est aussi dans la nature de l’homme de tendre par le sentiment religieux, le hasard peut être, jusque pour les faits particuliers, le ministre de la Providence et l’exécuteur de ses décrets mystérieux. On y trouverait d’abord, peut-être, le pressentiment d’un fait signalé par les médecins, à savoir que les déséquilibrés d’une même espèce sont portés par une secrète attraction à se rechercher les uns les autres. Elle offre une opportunité qui ne se présente qu’une seule fois par génération de créer de l’emploi et de la richesse et de bâtir une économie européenne plus souple, plus compétitive et plus durable. Le mysticisme est incontestablement à l’origine des grandes transformations morales. Il suffit de savoir que ce sont des êtres malfaisants, et qu’il est urgent de les mettre hors d’état de nuire. Très peu de gouvernements ont tenté de le remettre en cause, et aucun ne l’a fait. Le Socialisme « scientifique » se pique de ne s’occuper que des questions économiques, qu’il suppose résumées, d’après le système de Karl Marx, en l’unique question du Capital. L’unité est irréductible pendant qu’on la pense, et le nombre est discontinu pendant qu’on le construit : mais dès que l’on considère le nombre à l’état d’achèvement, on l’objective : et c’est précisément pourquoi il apparaît alors indéfiniment divisi­ble. La politique activiste de certaines banques centrales (Fed, Banque du Japon) empêche une croissance saine… Des forces à la puissance redoutable sont donc à l’œuvre – la droite conservatrice, les néo libéraux, la Bundesbank, la nation allemande, l’ignorance de nos politiques des mécanismes macro économiques – dont l’objectif est d’instaurer toujours et partout la discipline et la culture de l’argent qui se doit d’être durement GAGNÉ. Encore une fois, ce n’est donc point dans la faculté de généraliser que réside le principe des découvertes du génie, des progrès des sciences et des plus éclatantes manifestations de la raison humaine. par quel mystère la sensibilité, faculté fatale et aveugle, en dehors de notre puissance, fait-elle surgir en nous la sensation d’une étoile précisément au moment fixé a priori par l’entendement ? La question est de savoir comment les aider au mieux à se lancer, puis à connaître le succès. Une décennie fabuleuse et déjà si proche. D’abord, parce qu’une certaine conviction souligne leurs phrases d’ignorants fielleux : ils désirent tellement être pris au sérieux et craints par l’étranger, et ils sont tellement sûrs d’en être à peine méprisés ! Il en est ainsi de tous les autres. Chacun connaît le procédé pour copier un dessin ou une image à deux dimensions, en en conservant ou en en changeant l’échelle. Sa répugnance s’intensifie quand son attention se fixe sur elle, tandis que ma satisfaction tient de la distraction et pâlit plutôt à la lumière ; je crois qu’elle s’évanouirait si des expériences décisives venaient prouver, comme ce n’est pas impossible, qu’on s’empoisonne spécifiquement, lentement, à manger de la viande. Il ne suffit pas de changer les politiques pour dynamiser les startups européennes, il faut changer les mentalités. Bien sûr, s’agissant des valeurs étrangères, et des dérivés, les choses vont être un peu différentes dans la mesure où les grandes cotations étrangères seront plus vraisemblablement orientées vers Francfort que Paris. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois  » Les professeurs ouvrent les portes mais vous devez entrer vous-même ».